Accueil » Uncategorized » Baisse du recours aux pesticides en France

Baisse du recours aux pesticides en France

Pesticides photoA l’issue de la réunion annuelle du Comité national d’orientation et de suivi (CNOS) du plan Ecophyto, destiné à réduire le recours aux pesticides (fongicides, insecticides, herbicides), Stéphane Le Foll, le ministre de l’Agriculture, a affirmé que l’indicateur d’utilisation des produits phytosanitaires (NODU) enregistrait une diminution de 5,7% en 2012.

C’est une inversion de tendance inédite. Il y a un an, cet indicateur progressait de 2,7%. Une hausse qui faisait suite à une précédente augmentation de 2,6% entre 2008 et 2010. Le recours aux insecticides et aux herbicides a chuté de 11% en 2012, mais l’utilisation des fongicides a augmenté de 6%. $

Lancé dans la foulée du Grenelle de l’environnement en 2008, le plan Ecophyto s’était fixé un objectif ambitieux de réduction de 50% des pesticides d’ici à 2018. Il y a un an, M. Le Foll avait souhaité prendre quelque peu ses distances avec ce but inaccessible mais il a continué à soutenir la démarche. Près de 1 900 exploitations agricoles sont, en effet, impliquées dans le réseau Déphy qui développe des systèmes de culture économes et performants et organise des démonstrations dans des fermes modèles.

Selon France Nature Environnement (FNE), qui représente plus de 3000 associations de protection de l’environnement,  l’expertise Ecophyto R&D de l’INRA a montré, dès 2010, qu’il était possible de réduire de 30% l’utilisation de pesticides sans perte de revenu pour les agriculteurs. Par ailleurs, de nombreuses villes s’engagent aujourd’hui dans l’objectif « zéro pesticides dans nos villes et nos villages ». Pour Claudine Joly, chargée des pesticides à FNE : « La réduction de 30% nécessite un changement de pratiques, pas une révolution agricole. Avec les dizaines de millions d’euros dépensés chaque année pour l’accompagnement des agriculteurs dans le cadre du plan Ecophyto, on devrait déjà avoir au moins atteint cette étape ».

%d blogueurs aiment cette page :