Accueil » Uncategorized » Les 4 piliers de la croissance agricole algérienne

Les 4 piliers de la croissance agricole algérienne

Fouad chehat ok(Agence Ecofin) – « Avec le rythme de croissance démographique que connaît la population, les besoins alimentaires sont de plus en plus importants. Pour assurer une meilleure couverture de la demande, il est impératif d’agir sur l’amélioration des rendements de la production agricole », affirme Fouad Chehat .

Pour le directeur général de l’Institut national algérien de recherche agronomique (INRA) la réalisation de cet objectif doit reposer sur 4 piliers à savoir : une production locale intensifiée, la fabrication des intrants agricoles au niveau national, la mise en place d’une industrie algérienne de production des équipements agricoles et un usage plus grand de nouvelles techniques culturales.

Insistant sur ce dernier aspect, il s’est réjouit de ce que les jeunes investisseurs, toujours plus nombreux, adoptent désormais des méthodes de production modernes comme le système d’irrigation goutte à goutte ou les serres multi-chapelles. Et d’attribuer à ces méthodes l’augmentation des rendements enregistrés dans la production de certaines denrées notamment les céréales: « Avec une moyenne annuelle de production de près de 45 millions de quintaux au cours des cinq dernières années, les progrès sont indéniables » affirme-t-il. Au nombre des productions auxquelles il estime que la priorité devrait être accordée, il compte la pomme de terre, les fruits, le blé tendre, les viandes rouges et blanches et les produits maraîchers.

%d blogueurs aiment cette page :