Accueil » Uncategorized » Technologie et agriculture : pour une production plus durable

Technologie et agriculture : pour une production plus durable

europagriAlors que l’agriculture fait face à de nombreux défis, du changement climatique à l’augmentation de la demande alimentaire dans le monde, les avancées technologiques peuvent représenter des solutions intéressantes.

Au début du mois, le Parlement a adopté un rapport autour de la technologie et de l’agriculture, soulignant le rôle clé de l’innovation pour une production durable. Nous avons rencontré Anthea McIntyre, députée conservatrice britannique en charge du dossier au Parlement.
Lors de notre entretien diffusé en direct sur les plates-formes Facebook et Periscope, la députée Anthea McIntyre a évoqué les nombreuses opportunités que la technologie pouvait offrir à tous les types d’exploitations agricoles et d’élevage. « Il est essentiel de faire en sorte que l’ensemble des agriculteurs puissent bénéficier de ces innovations », a-t-elle expliqué.
Les avancées technologiques dans le domaine de l’agriculture soulèvent pourtant certaines craintes. Anthea McIntyre préconise à ce sujet un débat plus large autour des techniques disponibles et de leurs risques et bénéfices potentiels. « De nombreuses techniques pourraient être mieux accueillies si leur utilité était mieux comprise », a-t-elle souligné.

Agriculture et science : vers une meilleure coopération

La députée a souligné l’importance de la coopération entre scientifiques et agriculteurs : « Je souhaite que ces derniers soient impliqués dans la création, qu’ils bénéficient de la technologie mais aussi qu’ils montrent la voie à suivre en identifiant les problèmes qu’ils rencontrent », a déclaré Anthea McIntyre. « Tout ne se passe pas dans un laboratoire ».
Le texte adopté lors de la session plénière de juin identifie plusieurs domaines où la recherche devrait être encouragée et soutenue, par exemple en matière de reproduction et de sélection des plantes. « Ces techniques ont déjà sauvé un pays de la taille de la Lettonie. Nous pouvons produire plus avec moins de terres et ainsi ne pas détruire notre biodiversité ».

Mieux gérer les ressources en eau

La rapporteur a également souligné l’importance d’une meilleure gestion de l’eau. « L’agriculture utilise 70 % des ressources en eau douce mondiales. La première chose à faire est d’améliorer la production des cultures, mais aussi de se pencher sur la précision des techniques d’irrigation ».

Cliquez ici pour voir la vidéo

Source : Parlement Européen
%d blogueurs aiment cette page :