Accueil » Chiffres et repères » La question agricole

La question agricole

Les exportations agricoles des pays de la rive sud et est de la Méditerranée représentent une grande part de leurs exportations, notamment au Maroc, en Tunisie et en Egypte (respectivement 22, 14 et 13% des exportations totales en 2001). L’UE absorbe plus de la moitié des exportations de produits agroalimentaires des pays méditerranéens et fournit près d’un tiers des importations agroalimentaires de ces pays.

Or, la question agricole a été relativement laissée de côté dans le partenariat euro-méditerranéen. Elle a été incluse dans des négociations bilatérales dans certains accords d’association, avec quelques concessions réciproques. Mais le schéma et le processus permettant une évolution conjointe progressive des agricultures des pays de l’UE et des pays méditerranéens n’ont jamais été discutés. L’UE doit faire évoluer la PAC (politique agricole commune) et s’ouvrir davantage aux productions méditerranéennes.

Dans sa communication du 12 avril 2005, la Commission propose d’adopter «une feuille de route pour la libéralisation des échanges de produits agricoles, de produits agricoles transformés et de produits de la pêche et définir un mandat régional prévoyant un degré élevé de libéralisation, un nombre d’exceptions très restreint et un calendrier de mise en œuvre conforme aux dispositions et aux objectifs des accords d’association.»

%d blogueurs aiment cette page :